Sélections 2016

selection_gazelles_-_groupe.jpg
Escale au Pays Basque,... Saint-Jean-de-Luz, Cibourre, Saint-Pée-sur-Nivelle, pour 93 candidates issues des présélections.

Dans le cadre des séléctions des Gazelles de la Mer du Groupe La Poste, les candidates préselectionnées ont fait escale au pays basque le week-end du 12-13 mars 2016.

Un challenge multisports nature découverte 100% féminin leur a été proposé, afin de pouvoir déterminer les femmes du Groupe qui seront retenues pour participer à la Tall Ships Race à bord du Belem cet été.

Retrouvez ici la liste des 93 candidates ayant participé aux sélections.

 

Présentation des différentes épreuves

Course d'orientation urbaine & nocturne :

selections_-_course_orientation_nocturne_1.jpg

Vendredi soir, 23h30... Reveil des différentes équipes... Les épreuves commencent maitenant !
Il s'agit de trouver dans un temps record chronométré, et en équipe de 4, toutes solidaires, différentes balises disséminées dans la ville.
Sportive et ludique, cette épreuve de 8 km leur permet de découvrir la station balnéaire de nuit, avec une chance énorme : la météo capricieuse et changeante dans cette région, décide une trêve, pour optimiser leurs quêtes.
Lampes frontales allumées et revêtues de gilets jaunes pour la sécurité, on les voit ainsi évoluer dans la cité des corsaires.

 

Epreuve de 12 km en VTT : 

selections_-_vtt1.jpg

 

Samedi matin, dès 9h, départ en bus des candidates pour la première épreuve du jour : le VTT.
Trouver son équilibre, maîtriser la machine et appuyer sur les pédales ne sera pas suffisant pour nos gazelles postières. En effet, il va falloir aussi se repérer sur une carte, et suivre le tracé indiqué. Toute erreur impliquera des kilomètres supplémentaires aux compteurs de leurs vélos, une perte de temps dans le chronométrage, ainsi qu'une fatigue accrue pour le reste de la journée. 
Sport, équilibre, concentration, prise de décisions collectives, esprit d'équipe, encouragements, ténacité,  sont recommandés pour évoluer le long des sentiers escarpés du relief basque. Il faut ne rien lâcher, mais aussi admirer les décors somptueux qui s'offrent aux yeux des participantes.

 

Course  d'orientation en décor naturel

selections_-_co_jour.jpg

 

Après une pause ravitaillement, les candidates s'élancent pour une nouvelle épreuve. Munies d'une boussole, d'une carte, il leur faut évoluer solidairement en équipe et trouver les différentes balises réparties sur les 10 km du parcours. Le chronomètre tourne, mais chaque balise non trouvée impliquera l'application d'une pénalité. Il faut courir, s'orienter, observer, un énorme challenge pour les participantes, un effort sportif soutenu, un défi personnel, de l'esprit d'équipe, de l'entraide et de la détermination pour continuer d'avancer.

 

 

Relais en kayaks :

selections_-_briefing_kayak_v2.jpg

 

Après une pause déjeuner bienfaitrice, les épreuves reprennent en binôme, pour une course orientation organisée en relais sur le lac de Saint-Pée-sur-Nivelle.

Le chronomètre tourne et s'arrête que quand les 2 tours sont effectués. 
Il faut s'orienter, trouver son équilibre, et ramer de manière coordonnée avec son équipière, dans la direction suggérée par la carte, remise au départ. Place à la découverte d'un univers exigeant : le nautisme

 

 

Tir à la carabine laser :

selections_-_tir_carabine.jpg

Après tous les efforts physiques soutenus de la journée, il faut alors se maîtriser, et viser les différentes cibles, sans trembler. L'activité est sans danger : pas de projectile, mais un faisceau laser microscopique qui frappe l'espace d'un instant la cellule sensible. Quelques essais sont possibles avant les 5 tirs décisifs notés.

La dernière épreuve de la journée demande alors concentration et adresse.
Il faut, pour soi-même et pour l'équipe,
 puiser dans ses ressources personnelles pour aller au bout de l'engagement.
Personne n'échappe à l'aspect ludique de l'épreuve, et toutes sont gratifiées de leurs efforts par des encouragements énergiques ultra positifs, promulgués par les observateurs / observatrices. La cohésion collective du groupe est manifeste.

 

 

Le film des sélections 2016 à Saint-Jean-de-Luz

 

 

 

Le témoignage d'une participante :
Petit résumé du week-end pour les filles qui n'ont pas pu être là, par Sabine D.

Je vais essayer de vous raconter notre week-end sportif.

Vendredi après notre arrivée, prise des clés pour les chambres (4 par chambre et formant une équipe). On a donné nos documents pour l'inscription et chacune d'entre nous a reçu un paquetage comprenant : un vêtement anti-pluie en polaire bleu au nom des Gazelles 2016 dans le dos, un dossard au numéro de notre équipe, un chèche, un badge avec des codes-barres pour être flashées lors des arrivées des épreuves, des petits bracelets en tissus "Gazelles un jour, Gazelle toujours".

Ensuite on s'est retrouvé pour aller déjeuner dans différents restaurants, aucun n'était assez grand pour nous accueillir toutes.

Nous nous sommes toutes retrouvées à 21h pour le brief. On nous a remis un sac à dos avec une lampe frontale, une barre de céréale, une gourde, 2 boussoles par équipe. Puis l'équipe d'Organisation nous a souhaité bonne nuit...

Inutile de vous dire que l'on savait que cette nuit serait courte. Certaines se sont équipées, prêtes à partir, d'autres se sont couchées en pyjama ! Bref… A minuit moins 10, coup de téléphone au capitaine de l'équipe (ah oui, j'ai oublié de vous dire, nous avons dû élire une capitaine avant le brief, c'est elle qui fait le lien entre l'Organisation et les équipes). Dans 10 min on doit être toutes prêtes à l'accueil !!!

Au programme ? Une petite marche de 8 km, visite de St Jean de Luz BY NIGHT avec recherche de balises à travers la ville et une fois les balises trouvées, retour rapide à l'accueil ! Retour vers 2h15 pour mon équipe, d'autres étaient arrivées avant, et il y avait du monde aussi derrière nous. Nous étions trempées, une bonne douche et au lit !

Debout 7h pour la douche et le petit déj.

Nous sommes parties en bus pour un périple en VTT de 10 km en montagne ;  une vraie partie de plaisir :lol: Certaines n'avaient pas touché à un vélo depuis des années... Une fois l'équipement fourni : réglage des selles, apprentissage des vitesses et des plateaux par les moniteurs de l'Organisation (ils étaient hyper sympas !), les capitaines ont reçu le matériel : casques, pompes, kit de crevaison et carte du parcours.

On a eu des pentes terribles, il fallait descendre des vélos pour les franchir, il y a eu des chutes (mais sans gravité, je vous rassure) et au fur et à mesure de l'avancée, nous avions des petits derrières tous boueux qui apparaissaient, les chaussures crottées.

L'Organisation nous avait prévenu : "le bon-dieu a fait qu'il ne pleuve pas (on a eu un temps super tout le week-end) mais il a oublié de nous fournir les éponges pour assécher le terrain après les pluies des jours précédents". La boue était au rendez-vous ! On a fait la rencontre de troupeaux de moutons, de chiens de bergers Montagne des Pyrénées, de cochons bicolores.

On s'en est sorti, et puis à l'arrivée, ravitaillement avec plein de petites douceurs (cake, quartiers d'orange, boissons chaudes), après l'effort, le réconfort ! Au bout d'une dizaine de minutes on nous annonçait déjà le départ pour l'épreuve suivante.

Course d'orientation avec recherche de balises avec carte, boussole et "nos grands sens de l'orientation"... Nous sommes arrivées près du lac de St Pée sur Nivelle. On a pris notre repas dans une grande salle, toutes ensembles, avec un super buffet, boissons chaudes et une bonne soupe pour nous réchauffer. Elle a été d'un grand réconfort après toutes ces premières épreuves. Il était 14h30 passé. 

Nous avons enchaîné avec une course-relai en kayak par binôme. Des balises étaient dispersées sur le lac et il fallait, en un minimum de temps, aller les poinçonner sur une carte.

Nous étions un peu mouillées vous imaginez !  La tenue de rechange a été la bienvenue.

Pendant ce temps, d'autres Gazelles faisaient du tir à la carabine laser. SUPER CONCEPT!

Voilà c'est ainsi que notre challenge sportif s'est achevé… enfin presque :) 

Il avait été question d'un quartier libre, mais nous avions pris un peu de retard et en rentrant, nous avons eu très peu de temps pour nous changer et prendre une douche avant le départ pour la soirée surprise... et quelle soirée surprise !!!

Nous sommes allés dans une Cidrerie. On rentre dans une grande pièce avec une dizaine de tables qui font chacune une dizaine de mètres. Cela donne un côté très convivial avec une déco avec des objets liés à la production du vin de pommes j'imagine. Et dans le fond de la pièce, à travers un vitrage on aperçoit d'énormes barriques en bois dans lesquelles se trouvent le breuvage.

Je n'ai pas retenu les noms des petites choses que l'on nous a servi en entrée, mais c'était très bon, surtout les petites saucisses au chorizo. Il nous a été servi ensuite, une énorme côte de bœuf,  braisée sur un barbecue géant, le tout servi avec du vin de pommes.

Et le top, c’est que nous avons eu avec nous, tout au long du repas, 3 chanteurs du Pays Basque (un avec une guitare, un accordéoniste et tous les trois chanteurs). Ce fût un régal pour les oreilles et pour les cœurs. Nous avons toutes chanté avec eux d'une seule voix (nous avions des livres de chant à chaque table), on se donnait le bras pour suivre la musique, c'était vraiment un moment fort toutes ensembles !

Nous nous sommes couchées très tard avec de magnifiques souvenirs plein la tête. L'aventure s'est poursuivie le lendemain pour certaines sur le chemin du retour, en train, en avion ou en voiture. 

Je vous embrasse toutes et merci à La Poste et à tout ce qui a été fait par l'Organisation pour nous permettre de partager des moments comme ceux-là !